20 personnalités de l’enseignement supérieur et de l’éducation à suivre sur Twitter… et ailleurs

Déjà le retour des listes de professionnels du BrandNewsBlog ? Pour celles et ceux d’entre vous qui découvriraient pour la première fois ce blog, je l’avoue : j’apprécie beaucoup, entre deux séries d’articles de fond, de gratifier mes lecteurs de listes d’experts du marketing, de la communication ou d’autres talents du web 2.0…

Et pour ce qui concerne ma livraison du jour, c’est avec retard (mais toujours autant de plaisir) que je publie une nouvelle liste que je m’étais promis d’éditer il y a déjà plus d’un an. A savoir : une sélection (nécessairement subjective) de personnalités particulièrement intéressantes et influentes sur les questions d’éducation et d’enseignement supérieur, suite à cet article que j’avais consacré à l’époque aux enjeux de la communication des grandes écoles et universités.

De fait, je ne vous le cacherai pas : j’ai éprouvé pour la première fois quelques difficultés, au début de ma recherche, à respecter ce principe de parité hommes-femmes que je me suis attaché à observer dans l’élaboration de chacune de mes listes précédentes. Car à l’exception notables des journalistes qui traitent spécifiquement des questions d’éducation,  il semblerait bien que les femmes soient encore sous-représentées aux fonctions de responsabilité des grandes écoles et universités (postes de présidence et de direction surtout) et soient également beaucoup moins actives et investies dans cette présence en ligne que soignent de plus en plus leurs collègues masculins…

Alors, l’enseignement supérieur, un univers impitoyable…ment masculin ? Je ne voudrais surtout pas tirer de conclusions hâtives mais il  semblerait bien que que ce soit encore le cas, si je m’en réfère aux derniers chiffres officiels publiés à ce sujet par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. Ou bien aux quelques classements de Twittos établis en l’occurrence par Manuel Canevet ou le cabinet Headway : 3 femmes seulement (dont 2 journalistes) figureraient parmi les 21 personnalités les plus influentes de l’enseignement supérieur… contre 18 hommes. Peut mieux faire…

Nonobstant, vous connaissez mon opiniâtreté : j’ai évidemment redoublé d’efforts et fini par identifier, parmi les 20 personnalités remarquables que je vous recommande ci-dessous et dans la suite de mon article à paraître dès mercredi quelques 10 femmes exemplaires et hyperactives, qui méritent donc doublement de figurer dans ce palmarès, car elles montrent assurément le chemin (en tout cas je l’espère) aux prochaines générations de dirigeantes de grandes écoles et universités…

            > Jean-Michel Blanquer (@jmblanquer)

xvme0a7325e-9451-11e6-9a86-1183419b3f24Directeur général du groupe Essec, après une carrière déjà bien remplie (il fut notamment recteur de l’académie de Guyane, puis de celle de Créteil, mais également Directeur de cabinet adjoint au Ministère de l’Education nationale), Jean-Michel fait partie de ces dirigeants qui ont compris tout l’intérêt de la communication et des médias sociaux pour promouvoir leur école et leurs idées. Auteur d’ouvrages de rupture sur l’éducation et l’enseignement (voir ici le résumé de son dernier opus : L’école de demain), régulièrement sollicité pour des colloques et conférences sur ces mêmes thématiques, Jean-Michel est un ambassadeur de grande valeur pour l’Essec et représente, de par ses différentes interventions et publications, une ressource de choix pour tous ceux qui s’intéressent aux questions éducatives. Un atout de poids dans cet univers mondialisé, hautement concurrentiel et en pleine transformation qu’est devenu l’enseignement supérieur, ainsi que je l’évoquais en début d’année dans cet article. Mettant avec talent et conviction tout le poids de sa marque personnelle  (son personal branding) au service de sa marque école, c’est un Twitto prolifique et très suivi (avec plus de 9 200 followers). On peut également le retrouver sur LinkedIn et Facebook, entre autres.

                                                    > Nathalie Loiseau (@nathalieloiseau)

nathalie-loiseau-1024x683Nommée en 2012 directrice de l’ENA, l’Ecole Nationale d’Administration implantée à Strasbourg,  Nathalie s’est fixée pour mission de moderniser cette institution, en en réformant notamment la scolarité et en « recrutant de la manière la plus diversifiée possible les futurs fonctionnaires ». Diplômée de Sciences-Po et de l’Inalco, cette femme de conviction a mené l’essentiel de sa carrière au sein du Ministère des Affaires étrangères. Une expérience de 26 années qui l’a amenée à travailler sur tous les continents, puisqu’elle est notamment intervenue en Indonésie, au Sénégal et au Maroc, avant de devenir porte-parole à l’ambassade française à Washington, en pleine crise diplomatique (guerre en Irak). Nommée Directrice générale de l’administration du ministère des Affaires étrangères en 2011, son parcours passionnant et ses combats sont notamment racontés dans cet article.  Mère de 4 enfants, catholique pratiquante et féministe, Nathalie a souvent été confrontée au machisme, dans des milieux réputés phallocrates. En en a tiré la matière à l’écriture d’un ouvrage au titre évocateur « Je choisis tout » dans lequel elle exhorte les femmes à oser et à ne renoncer à aucune de leurs ambitions. Intervenante TEDx et dans de nombreux colloques, Nathalie est aussi très active sur Twitter et LinkedIn notamment et on retrouve ses nombreuses interviews sur le web…

> François Taddei (@FrancoisTaddei)

maxresdefaultDiplômé de Polytechnique, ingénieur en chef des Ponts, des Eaux et des Forêts, docteur en génétique et directeur de recherche de l’Inserm (où il dirige à l’université Paris Descartes une équipe qui travaille sur l’ingéniérie des systèmes et les dynamiques évolutives), François est également co-fondateur et directeur du CRI, Centre de recherches interdisciplinaires et milite très activement pour l’innovation dans les domaines de l’éducation et de l’enseignement. Auteur de nombreuses publications dans des revues scientifiques internationales, il est aussi largement reconnu pour sa participation et sa contribution à de nombreux groupes de travail sur l’avenir de la recherche et de l’enseignement supérieur. Il a ainsi contribué au diagnostic stratégique « France 2025 » (Dix défis pour la France), aux réflexions de la Commission européenne sur le rôle de la créativité dans l’éducation, à l’élaboration de la stratégie nationale de l’enseignement supérieur et au conseil d’orientation stratégique de France Universités Numériques… Promoteur de systèmes éducatifs s’inspirant davantage de la « culture du questionnement », il propose notamment d’utiliser les nouvelles approches de science participative et de jeux de découvertes pour ouvrir au plus grand nombre la formation et la recherche. Auteur prolixe, intervenant très courtisé et Twitto hyperactif, François est aussi à suivre sur LinkedIn et via ses nombreuses interviews et contributions en ligne.

> Louise Tourret (@louisetourret)

louise-tourret-2Productrice et présentatrice depuis 2009 de l’émission Rue des écoles, sur France Culture, après avoir été la productrice adjointe de l’émission Les matins et avoir animé en 2010-2011, aux côtés de Brice Couturier l’émission Du grain à moudre sur la même station, Louise a également travaillé en 2011-2012 comme rédactrice en chef de la nouvelle édition, sur Canal +, et à Europe 1 de 1999 à 2002. Contributrice régulière de l’édition française du magazine en ligne Slate, sur les questions d’éducation et la place des femmes dans la société, elle est également membre de l’association des journalistes éducation-recherche (Ajé) depuis 2012. Ancienne étudiante en géographie à la Sorbonne, après avoir commencé sa scolarité dans une future ZEP, elle s’est fait au fil des années une spécialité des questions sociales, d’apprentissage et d’éducation, après un gros travail mené par ses soins pour comprendre les mécanismes de l’Education nationale, l’historique des réformes successives des quinze dernières années et la place de chaque acteur du monde éducatif. Co-Auteure, avec Marie-Caroline Missir, du livre « Mères, libérez-vous », Louise est allée jusqu’à se confronter à la réalité du monde enseignant (pour mieux en parler) en devenant quelques mois prof’ de français dans un collège. Hormis ses émissions et articles en lignes, on peut la retrouver, très activité, sur Twitter donc, mais également Facebook et LinkedIn, notamment.

> Benoît Anger (@Benoit_Anger)

ottw3jz_Aujourd’hui Development & Admissions Marketing Director de SKEMA Business School, Benoît a commencé sa carrière dans l’industrie pétrolière, puis dans le secteur du tourisme en occupant plusieurs postes de direction pays et de coordination internationale au sein du groupe Club Med.  Diplômé de l’EM Normandie, Benoît y est revenu de 2008 à 2012, en tant  que Directeur Corporate Relations and Marketing, avant de rejoindre le département Communication & Business Development de France Business School. Ayant développé ces dernière années une forte expertise dans les domaines de l’enseignement supérieur et du marketing bien spécifique des grandes écoles, il est en charge chez SKEMA du recrutement national et international de l’école et de toute son activité marketing, qu’il a largement contribué à digitaliser. Spécialiste des nouvelles technologies et du social media, il intervient désormais régulièrement sur ces thématiques et sur l’#EdTech dans des séminaires et conférences dédiées et publie régulièrement ses propres chroniques et articles sur l’enseignement supérieur sur les différentes plateformes sociales, où il est reconnu comme un influenceur référent sur ses thématiques de prédilection. Hyperactif sur Twitter, dont il est un promoteur et un contributeur inlassable, je n’ai jamais hésité à le classer année après année parmi les Twittos à suivre (voir ici mes recommandations) dans la catégorie #AAA, tant il est en effet Hyper-Actif, Attentionné et Altruiste sur le réseau. Mais on le retrouve également sur la plupart des autres grandes plateformes : LinkedIn, Facebook, Google +, YouTube, Dailymotion, Médium…

> Najat Vallaud-Belkacem (@najatvb)

iskakatzMinistre de l’Education Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche depuis 2014, la benjamine des gouvernements successifs Ayrault et Valls, d’abord nommée ministre du droit des femmes et porte-parole du gouvernement, puis ministre de la Ville, de la jeunesse et des sports, a su gagner progressivement une influence incontestable au sein de ces gouvernements grâce à son énergie dans la mise en oeuvre des nombreuses réformes qu’elle a initiées. Sévèrement critiquée par ses détracteurs (comme le furent il faut le dire tous ses prédécesseurs à ce poste), son sérieux et sa capacité à faire face à la tête d’un des ministères les plus exposés et complexes lui valent néanmoins le respect de ses pairs. Et ses comptes sociaux méritent nécessairement le détour,  ne serait-ce que pour ne rien manquer de son actualité et des annonces de son administration, qu’elle et ses communicants relaient avec régularitéTrès active sur Twitter, comme la plupart des personnalités publiques et politiques, ses autres comptes et ceux de l’Education nationale constituent évidemment des sources d’info. de premier choix sur les thématiques enseignement supérieur et éducation.

> Bernard Belletante (@belletante)

belletanteDirecteur Général de l’EM Lyon Business School, Bernard est une autre personnalité particulièrement connue et reconnue de l’enseignement supérieur. Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure de Cachan, il est titulaire d’une agrégation d’économie et de gestion, d’un doctorat en sciences économiques et d’une habilitation à diriger des recherches (HDR). Professeur de finance des entreprises, il a naturellement commencé sa carrière en tant qu’enseignant, ses recherches portant notamment sur les spécificités financières des PME et des marchés émergents. Auteur de pas moins de 25 ouvrages et de plus de 100 articles de recherche sur ces thématiques, il a commencé à l’EM Lyon en 1987 en tant que Professeur de finance, avant de devenir Directeur des programmes puis Directeur adjoint de l’école. Nommé ensuite Directeur général d’Euromed puis de KEDGE de 2008 à 2013, il revient à l’EM Lyon Business School en mai 2014, au poste de DG. Président du Chapitre des Grandes Ecoles de Management et administrateur de la Conférence des grandes écoles, Bernard est un intervenant prolixe et un influenceur tout aussi incontournable que son confrère Jean-Michel Blanquer sur les problématiques d’enseignement et d’éducation, auxquelles il consacre un blog (à découvrir ici), tout en se montrant particulièrement actif sur ses différents comptes sociaux : Twitter, en premier lieu, mais également LinkedIn bien sûr. Bref un autre directeur à suivre, toutes affaires cessantes…

> Anne Lalou (@annelalou)

tedxcomiteinspiration-5-850x525Fille de diplomate et Directrice de la Web School Factory, Anne peut se targuer d’une carrière déjà bien remplie et extrêmement riche, à des fonctions de haute responsabilité dans les domaines de la finance internationale (Lazard, Rothschild), de l’immobilier (Nexity) et des médias (Havas). Rapidement sensibilisée aux enjeux de la révolution numérique, cette diplômée de l’ESSEC s’est fixée il y a 5 ans un nouveau défi. En créant de toutes pièces, sur le modèle américain, une grande école dédiée aux enjeux et aux métiers du numérique (la Web School Factory) et en l’adossant d’emblée à un laboratoire innovant (l’Innovation Factory), Anne a également fait le pari d’un modèle éducatif nouveau, où le brassage culturel, la curiosité et le collaboratif sont poussés à l’extrême, pour « apprendre aux étudiants à devenir autonomes, pour ne pas subir leur vie professionnelle ». Une approche qui a d’ores et déjà séduit beaucoup d’étudiants et de nombreuses entreprises, le charisme de cette directrice pas comme les autres n’étant pas non plus pour rien dans ce succès. Une championne du digital et de l’#EdTech à suivre sur Twitter, Facebook et LinkedIn (entre autres).

> Frank Dormont (@FrankDormont)

a9ev480357ih5kpn71k0Directeur de la communication d’Audencia Business School et Pilote de la communication de l’Alliance Centrale-Audencia-ENSA Nantes, Frank peut se targuer, comme Benoît Anger, d’une riche et longue expérience professionnelle au sein de plusieurs entreprises de renom, avant d’avoir rejoint le monde de l’enseignement supérieur. Après un début de carrière en agence, il a notamment exercé des fonctions de direction communication chez Secma, Locatel (groupe Alcatel), DHL, Deutsche Post, DCNS et  CMA CGN. Autant dire que les nombreux défis à relever au sein d’une grande école de management comme Audencia Business School n’étaient pas pour déplaire à ce communicant expérimenté, connecté et hyperactif, quand il a rejoint l’école en 2012. Pilote d’un service communication important et qu’il a contribué à « digitaliser », Frank est aussi l’initiateur d’un remarquable Livre blanc sur la communication dans les établissements supérieurs, édité en partenariat avec la Conférence des grandes écoles et  le cabinet Headway, dont le contenu peut être téléchargé gratuitement ici. Twittos prolifique, également présent et actif sur LinkeIn ou Google +, Frank montre le chemin vertueux d’une communication moderne et efficace pour les grandes écoles, dont le salut au plan international passe notamment par la création de marques éducatives fortes.

                                > Sophie Commereuc (@SophieCommereuc)

sophie_commereuc-copieDirectrice de Sigma Clermont, grande école d’ingénieurs née de la fusion de l’Ecole nationale supérieure de chimie de Clermont-Ferrand et de l’Institut français de mécanique avancée, Sophie est une des rares dirigeantes d’école d’ingénieurs active sur les réseaux sociaux et sur le web 2.0 au sens large. Précédemment directrice de l’Ecole nationale supérieure de Chimie de Clermont-Ferrand, où elle a elle même effectué ses études, Sophie a commencé sa carrière en recherche et développement dans l’industrie sur un site de production spécialisé dans les isolants, résines et vernis.   Pilote de la fusion et l’intégration réussie de ces grandes écoles d’ingénieurs auvergnates, Sophie est une dirigeante particulièrement dynamique et inspirée par l’avènement des nouvelles technologies et par le développement des nouvelles stratégies de branding et de communication au sein de l’enseignement supérieur.  Ce n’est donc pas par hasard qu’elle se trouve également être présidente de la commission communication des Grandes écoles, et plutôt en pointe en matière de digitalisation des fonctions communication et marketing, en premier lieu. Bien qu’encore assez peu active et dynamique sur Twitter (sa présence y est tout à fait récente), on retrouve cette dirigeante connectée  sur LinkedIn , Viadeo et Google + (entre autres…)

> Emmanuel Davidenkoff (@davidenkoff)

choix-1741_400x400Journaliste, chroniqueur, producteur de radio et essayiste (entre autres casquettes), Emmanuel est depuis de nombreuses années une figure de la presse et de l’édition et un expert chevronné en matière d’éducation. Immergé depuis son début de la carrière dans la presse magazine spécialisée (il a commencé à travailler pour l’Etudiant, puis Profs magazine, avant de créer chez Bayard le site Phosphore.com), il devient producteur d’émissions à France Culture à partir de 1995, puis chroniqueur à France Info à partir de 1997. Après quelques années passées à la rédaction de Libération, il devient rédacteur en chef du magazine Phosphore de 2006 à 2008 puis directeur de la rédaction de l’Etudiant en 2008. Il rejoint ensuite France musique avant de devenir rédacteur en chef du Monde campus en 2015Egalement chroniqueur au Huffington Post et à l’Express, il a signé ou consigné de nombreux ouvrages assez critiques sur le système éducatif et scolaire français, parmi lesquels : Comment la gauche a perdu l’école (2003), la République des enseignants (2003), Les universités sont-elles solubles dans la mondialisation ?(2006) ou bien Le Tsunami numérique : Éducation, tout va changer ! Êtes-vous prêts ? (2014). Présent sur Twitter, LinkedIn ou Facebook, on peut retrouver ses nombreuses chroniques un peu partout en ligne…

                                                    > Isabelle Huault (@IsabelleHuault)

5bqstfd2Professeure de théorie des organisations et Présidente de l’Université Paris-Dauphine depuis le 8 décembre 2016, Isabelle n’est pas encore une socionaute accomplie, à l’instar de ses collègues qui tweetent quotidiennement et cultivent une présence en ligne soutenue sur diverses plateformes, mais son parcours universitaire est impeccable. Depuis l’université Jean Moulin Lyon III jusqu’à Paris-Dauphine, en passant par l’université de Versailles Saint-Quentin, puis l’université Paris XII Val de Marne et Panthéon-Assas, elle n’a cessé de cumuler les expériences réussies jusqu’à être chargée en 2015, par Laurent Batsch (le précédent Président de Paris Dauphine), d’une mission sur la gestion du corps enseignant dont elle s’acquitte avec brio. Bien que son profil n’ait pas encore été mis à jour sur le site de l’université, nul doute qu’Isabelle aura à cœur de mener à bien le projet ambitieux qu’elle a présenté pour les années à venir pour cette université pas comme les autres, et dont elle souhaite à tout prix défendre la spécificité. Pour promouvoir sa vision d’une université à la fois « créative, internationale et responsable », on retrouve d’ailleurs la note de ce projet ambitieux sur un site dédié dont je vous encourage à découvrir les ressources, ou bien directement en PDF via ce lien. Egalement présente sur Facebook et Linkedin, on retrouve des vidéos et interviews d’Isabelle sur de nombreux sites d’information ou de curation. Enfin une femme aux commandes d’un grand établissement : elles ne sont pas si nombreuses et méritent d’être louées pour leur travail et leur réussite.

> Jérôme Guilbert (@jeromguilbert)

jerome-guilbert-sciences-po-un-endroit-reve-pour-un-dircomDirecteur de la communication de Sciences Po Paris, Jérôme n’a pas effectué l’essentiel de sa carrière dans l’enseignement supérieur mais au sein des meilleures agences de communication parisiennes : BBDO, où il était chargé des stratégies de marque, BETC (de 1995 à 2006) en tant que Chief Strategist et Mc Cann France, en tant que directeur exécutif de 2006 à 2013. A la tête d’une équipe de 19 communicants, Jérôme a aujourd’hui en charge la communication et la promotion de la marque Sciences Po, mais également de ses programmes et cursus aux plans national et international, cette université d’excellence accueillant à l’heure actuelle près de 14 000 étudiants et pas loin de 4 000 professeurs.  Une lourde tache à l’heure où Sciences Po poursuit une mue entamée depuis plusieurs années et envisage son implantation sur un tout nouveau campus parisien, aux dimensions gigantesques, à partir de 2021 (celui-ci sera situé en lieu et place de l’hôtel de l’artillerie, dans le 7ème arrondissement de Paris). Aux côtés du directeur de l’école, Frédéric Mion, Jérôme s’emploie à travailler sur cette mutation et faire encore mieux connaître l’institution Sciences po, en France et à l’international. On le retrouve sur Twitter bien sûr, mais également de nombreuses autres plateformes comme LinkedIn, Facebook ou YouTube (entre autres).

> Marie-Caroline Missir (@McMissir)

dhtspsuyDiplômée de Sciences Po Paris et du Media and Entertainment Executive program de l’Essec, Marie-Caroline est actuellement Directrice de la rédaction de l’Etudiant, correspondante des Echos à Lyon et animatrice de la tranche actualité de l’émission Rue des écoles sur France Culture, après avoir été notamment journaliste éducation puis rédactrice en chef adjointe web à l’Express et précédemment rédactrice en chef de l’agence de presse AEF (spécialisée dans l’information sociale et environnementale). Son profil très polyvalent : maîtrise du web et de la transformation numérique, de la presse écrite et de la radio, explique son aisance à cumuler les responsabilités, dans un environnement en pleine mutation. Le fil rouge de ces différentes expériences : assurément l’éducation bien sûr, comme ses collègues de l’Etudiant Yaël Didi (@YaelDidi)Marie-Anne Nourry (@marieannenourry) et Natacha Lefauconnier (@Nat_Lef) ou d’autres médias, comme Marie-Estelle Pech du Figaro (@MariestellPech). C’est d’ailleurs pour échanger entre pairs avec les autres journalistes spécialisés dans le domaine de l’éducation que Marie-Caroline Missir a fait partie de l’Association des journalistes éducation (Ajé), qui compte aujourd’hui 80 journalistes spécialisés. Co-Auteure, avec Louise Tourret, du livre « Mères, libérez-vous », on retrouve donc Marie-Caroline sur Twitter, mais également LinkedIn, Facebook ou Viadeo.

> Claude Lelièvre (@claudelelievre)

lelievre_0255Enseignant-chercheur spécialiste de l’histoire de l’éducation, Claude s’est spécialisé assez tôt dans ce domaine de recherche, après des études en philosophie.  Grand expert des politiques (et des réformes) scolaires des 19ème et 20ème siècle, c’est en quelque sorte à lui seul la mémoire de l’éducation nationale et de nos systèmes d’enseignement. A ce titre et à chaque nouvelle réforme (elle furent et continuent à être nombreuses), c’est souvent lui que les médias viennent trouver pour commenter et mettre en perspectives les décisions ou nouvelles orientations retenues par les différents gouvernements successifs. Auteur prolixe de près d’une trentaine d’ouvrages, dont Histoire des institutions scolaires (1990), L’Ecole à la Française en danger ? (1996), Les politiques scolaires mises en examen (2002) ou Faut-il supprimer la carte scolaire ? (2009), Claude anime également 2 blogs personnels, l’un à caractère politique sur le site de Mediapart et l’autre à vocation pédagogique sur EducPros.fr. Très actif sur Twitter, on le retrouve également Claude sur un certain nombre d’autres plateformes : LinkedIn, Facebook entre autres…  ainsi que via ses nombreuses contributions en ligne.

> Christelle Membrey-Bezier (@chrism)

300x300-copieSocial Media Manager de l’Académie de Paris et de la Sorbonne depuis 2011, Christelle est une « digital girl » de l’éducation depuis  plus de 10 ans, puisqu’elle a commencé comme formatrice Médias numériques, stratégies éditoriales et citoyennetés digitales en 2005, avant de devenir Conseillère académique médias numériques puis représentante éducative pour la France auprès de la Commission européenne sur la question des enjeux éducatifs liés à Internet. Prolixe sur son compte Twitter, sur lequel elle compte pas moins de 12 900 abonnés, Christelle est hyper-active et hyper-présente sur un spectre particulièrement large de réseaux et de plateformes : Facebook, Instagram, Google +, Slideshare, Viadeo, LinkedIn, Vine… entre autres. Sur ces comptes, elle partage naturellement l’actualité de l’Académie de Paris et de la Sorbonne, mais aussi de nombreux et très intéressants contenus sur l’éducation et l’enseignement supérieur en particulier, ses différents fils étant particulièrement riches et diversifiés : une communicante connectée à suivre sans hésitation donc, et qui montre l’exemple aux Community Managers et autres Social Media Manager de l’enseignement supérieur et du système éducatif en général.

> Thomas Froehlicher (@FroelicherT)

estl-79-entretien-thomas-froehlicherVous allez vous dire, chers lecteurs, qu’il n’y en a dans cette liste que pour les Directeurs et Présidents de grandes écoles de commerce et de management, car les deux profils masculins à suivre sont encore des dirigeants bien connus de la Conférence des grandes écoles. Mais il se trouve en effet que les représentants de ces établissements sont particulièrement actifs sur les réseaux, non seulement en nombre d’abonnés mais également en terme de publication et cela explique sans doute pourquoi ils figurent aussi régulièrement, pour ceux que j’ai cités, dans les top 10 de tous les classements de socionautes experts des questions d’éducation… Directeur général et Doyen de Kedge Business School, après avoir été notamment Doyen et Directeur Général de HEC Liège et précédemment d’ICN Business School (entre autres), Thomas est toujours enseignant-chercheur en Sciences de gestion à l’université de Lorraine et professeur à l’université de Liège. Twittos hyper-actif et également blogueur sur le site EducPros.fr, où il n’hésite pas à partager régulièrement sa vision et l’actualité des grands enjeux de l’éducation et de l’enseignement supérieur, Thomas est également présent sur Facebook, LinkedIn et sur YouTube, via les interviews auxquelles il est régulièrement amené à répondre. On retrouve donc de nombreuses contributions de sa part en ligne, où il dispose d’une présence numérique très riche et diversifiée. Un expert à suivre sans hésitation, assurément.

> Claire Laval-Jocteur (@ClaireLaval)

6wh-cluvDirectrice de la Communication de l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) et Présidente de l’Association des Responsables Communication de l’Enseignement Supérieur (ARCES), Claire est une Dircom reconnue, en charge de la promotion d’une des universités françaises les plus réputées, et de la transformation numériques des métiers de la communication au sein de son établissement. A ce titre, je m’étais permis de l’interviewer en 2016, ainsi que Jean-Michel Blanquer et Frank Dormont et leur passionnante interview croisée sur les défis à relever par la communication est à lire ici. D’abord journaliste en presse écrite (chez Bayard Presse et Malesherbes éditions) avant de rejoindre le secteur de la communication, dès 1997, comme chargée de communication interne à France Télécom (Lyon) puis à l’INSA Lyon (Institut national des sciences appliquées), Claire est ensuite devenue adjointe de la directrice de communication et responsable web de l’ENSAM de 1999 à 2005,  avant d’intégrer l’université Paris 11 comme chargée de communication jusqu’en 2007 puis de rejoindre l’UPMC. Présente sur Twitter mais également LinkedIn, elle n’est pas nécessairement aussi active que certains des profils mentionnés ci-dessus mais partage des contenus ajoutés, dont ceux de l’UPMC bien sûr.

Jean-François Fiorina (@JFFiorina)

jean-francois-fiorinaDirecteur de l’ESC Grenoble depuis 2003 et directeur adjoint de Grenoble Ecole de Management depuis septembre 2012Jean-François est lui aussi une de ces personnalités marquantes, régulièrement classé parmi les professionnels les plus influents de l’Enseignement supérieur et de la recherche. Après une formation réalisée en partie aux Etats-Unis (MBA à San Francisco notamment), il débute sa carrière en 1989 comme exploitant PME/PMI avec le statut d’adjoint au chef d’agence à la banque BRED. Intervenant à l’Idrac (Ecole supérieure de commerce) entre 1990 et 1996, où il enseigne le commerce international, il rejoint en 1996 le Groupe Sup de Co Amiens-Picardie, en tant que directeur du programme ESC et des relations internationales. Puis il rejoint Grenoble Ecole de management en tant que responsable des mastères spécialisés, avant de prendre la direction de l’ESC en 2003. Blogueur assidu lui aussi, sur le site EducPros.fr en l’occurrence (voir ici son site), il partage à la fois des actualités et sa vision de l’enseignement supérieur, de l’école du futur et des #EdTech. Chroniqueur et contributeur sur d’autres plateforme, comme le Huffington Post, Jean-François est présent et très actif sur Twitter, Facebook, LinkedIn, Viadeo… notamment.

                                > Philippine Dolbeau (@PDolbeau)

image-1024-1024-190700Benjamine de cette liste (elle n’a que 17 ans), vous allez peut-être me dire que Philippine n’a pas grand chose à voir / à faire dans cette liste, aux côtés de dirigeants et personnalités réputées et influentes de l’éducation et de l’enseignement supérieur… Ce n’est évidemment pas mon point de vue. Et s’il fallait une seule raison à la présence de la créatrice de l’application New School au sein de cet aréopage, je vous dirai seulement : #EdTech, #EdTech et encore #EdTeh !  Pour ceux et celles qui n’en sont pas encore convaincu(e)s, les technologies et applications numériques comme celle de Philippine, qui propose aux établissement rien moins qu’un cahier d’appel dématérialisé et connecté, sont en effet en train de révolution la manière d’enseigner mais également l’environnement éducatif dans son ensemble. Un certain nombre d’écoles et d’universités ont déjà mis en place des systèmes d’alerte et de veille poussée, pour détecter l’émergence de ces nouvelles technologies et réfléchir à leur mise en application, mais on n’en est sans doute qu’aux prémices de cette éducation connectée qui va changer le paysage. Et parmi ces disrupteurs des #EdTech, la jeune et talentueuse Philippine, déjà largement médiatisée et multi-récompensée pour son application, en est sûrement un des visages les plus souriants. Sa success story est à suivre sur Twitter, Facebook et via ses déjà nombreuses interviews en ligne…

 

Comments

  1. mk is Watoo says:

    Euromed-KEDGE, c’est un nouveau concept… Vous voulez parler de Euromed, puis de Kedge BS (fusion de BEM & de Euromed), je pense ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :