La rentrée et le 1er #boostcamp des « Digital ladies & Allies » dans le viseur de… Merete Buljo et Nathalie Ollier

Attention, déferlante d’ondes positives en vue ! Les deux femmes extraordinaires que j’ai choisi d’interviewer aujourd’hui, dans le cadre de mon opération spéciale « 5 ans du BrandNewsBlog », sont bien à l’image de l’association qu’elles ont créée il y a quelques temps avec plusieurs autres championnes du numérique et un certain nombre d’alliés masculins : les « Digital ladies & Allies ».

Soit un « Do Tank » particulièrement dynamique et ambitieux, qui s’est fixé pour missions de promouvoir la diversité des talents dans le numérique et d’accroître le nombre et la visibilité des femmes dans cette filière dès le plus jeune âge… Le premier évènement fédérateur de cette nouvelle association étant prévu demain et après demain (31/08 et 01/09) sur le campus #thecamp d’Aix-en-Provence !

Respectivement Présidente et Vice-Présidente de cette association, Merete Buljo et Nathalie Ollier ont comme vous pourrez le constater de l’énergie à revendre, ainsi qu’un attachement fort à la notion de mixité et à une conception ouverte et progressiste du digital. Des convictions partagées et portées par l’ensemble du bureau, des membres d’honneur et des adhérents de Digital ladies & Allies¹.

A la veille de ce ce boostcamp exceptionnel, il me paraissait important de donner la parole à ces deux rôle models exemplaires, tout en les interrogeant également sur leur actualité professionnelle, Merete (fondatrice de Digital ladies & Allies) étant au quotidien Directrice Expérience client & Transformation digitale chez Natixis EuroTitres et Nathalie Responsable Marketing Relationnel boutiques (musée du Louvre, Grand Palais, Orsay, Versailles, Picasso etc.) et eshop de la Rmn-Grand Palais.

Merci à toutes les deux pour leurs réponses, leur énergie et leur enthousiasme contagieux !

Le BrandNewsBlog : Bonjour Merete et Nathalie. Je ne sais pas si l’une et l’autre avez pris des congés cet été, mais si tel a été le cas, avez-vous pu vous offrir un vrai « break digital » ou bien êtes-vous restées connectées, comme semblent le faire de plus en plus de Français ? 

Merete Buljo : Bonjour Hervé. Pour ma part j’ai surtout pris un vrai break pour me consacrer à la préparation de la première Université d’Eté des Digital Ladies & Allies. Je suis donc restée hyper connectée, mais je vous rassure, c’était pour la bonne cause ! Ce qui ne m’a pas empêchée de profiter pleinement de mes vacances dans le sud de la France avec ma famille et mes amis. De manière générale, vacances ou non, ma timeline sur Twitter reste l’une de mes principales sources d’inspiration et j’adore rester au contact de ma communauté.

Nathalie Ollier : Bonjour Hervé, oui congés cet été, bien sûr… Break indispensable mais pas de « break digital » ! Le digital fait partie de mon quotidien, il me passionne, il est en constante évolution et représente pour moi une source d’information et d’inspiration. Twitter reste mon réseau social de prédilection, il permet de partager avec des experts de haut niveau. Et puis, avec le #boostcamp qui aura lieu ce vendredi à @thecamp et sur lequel nous reviendrons au cours de cet échange, la déconnexion cet été n’était pas trop au rendez-vous… mais j’en suis ravie ! :-)

Le BrandNewsBlog : Dans l’actualité de cet été justement, quelles ont été les informations qui vous ont le plus marqué, et pourquoi ? 

Merete Buljo : Le lancement par la Suède d’un « manuel de diplomatie féministe » ! Son objectif ? Partager au monde entier les leçons de sa politique étrangère articulée autour du droit des femmes en actionnant tous les leviers, tant sur un plan politique, sociétal, qu’économique. Ses principes ? Assurer la parité hommes-femmes dans les conférences, investir les réseaux sociaux, mobiliser les ressources humaines et financières, agir en réseau… Bref, tant de similitudes avec la démarche des Digital Ladies & Allies qui lancera prochainement un Livre Blanc collectif avec des propositions concrètes pour renforcer la place des femmes dans le numérique.

Nathalie Ollier : L’adoption par l’Assemblée nationale de l’interdiction des téléphones portables à l’école ! Même si à titre personnel, j’éprouve beaucoup de difficultés à me séparer de mon smartphone et suis contre les interdictions en général, je suis favorable à cette décision. Je suis très sensible au sujet de l’éducation et j’ai une grande confiance en Jean-Michel Blanquer, expert en ce domaine. Je partage ses convictions sur un retour aux fondamentaux : lire, écrire, compter (et coder, rajouterait Frédéric Bardeau, CEO de Simplon dans son excellent livre !) et respecter autrui et, à mon sens l’interdiction du portable en fait partie. Cette décision devra être accompagnée par les professeurs et je suis certaine qu’à terme l’interdiction pourra être levée.

Le BrandNewsBlog : Vous êtes toutes les deux des professionnelles férues du numérique, adeptes des réseaux sociaux et bien connues de la Twittosphère notamment. Une tendance qui vous séduit ou au contraire vous agace ces derniers temps sur vos réseaux favoris ?

Merete Buljo : Ces derniers temps, j’ai commencé à remarquer cette fâcheuse tendance à utiliser le mot « OSER » dès que l’on s’adresse aux femmes. Est-ce parce que je ne suis pas française que ce mot m’agace autant ? Pour moi, il enferme dans une position de faiblesse et je préfère utiliser des termes plus positifs et engageants. Il n’y a pas à « oser », il faut juste faire, agir, se lancer, foncer voire se libérer !

Nathalie Ollier : Plutôt que d’une tendance, j’aimerais parler d’un thème récurrent qui me séduit beaucoup, celui qui consiste à dire, contrairement à certaines idées reçues, que le digital créé du lien humain. Aussi bien dans le domaine professionnel (avec les clients en ce qui me concerne) que privé, je pense que le digital crée de la proximité.

Le BrandNewsBlog : Avec un certain nombre d’autres professionnel.le.s connecté.e.s¹, vous avez créé cette année une association baptisée « Digital ladies & Allies ». Quels en sont la vocation et les objectifs ? Et pourquoi avoir choisi d’emblée de l’ouvrir aux hommes ? Les alliés masculins des « digital ladies » ont-ils un rôle important à jouer dans la promotion des causes que vous défendez ?

Merete Buljo : Les « Digital Ladies », c’était initialement un surnom que j’ai donné en marque d’affection à un groupe de femmes connues via Twitter, grâce notamment à notre amie commune Emmanuelle Leneuf, fondatrice du @FlashTweet. Unies autour des valeurs de solidarité et d’entraide, la tribu a ensuite pris de l’ampleur et évolué vers un « Do Tank » mixte à double objectif :

  • Promouvoir la diversité des talents dans le numérique
  • Accroitre le nombre et la visibilité des femmes dans cette filière dès le plus jeune âge

Le groupe constitue désormais une véritable « caisse de résonance », totalisant plus de 260 000 followers sur Twitter. Pour aller plus loin et mener des actions collectives encore plus efficacement, il a fallu se doter d’une structure juridique et nous avons décidé de rajouter « & Allies » pour marquer notre attachement à la mixité.

Nathalie Ollier : Oui, je souhaiterais insister sur le fait que j’ai de fortes croyances en la mixité et que tous les projets n’ont de valeurs que s’ils sont portés par un bon équilibre hommes / femmes. Je ne me reconnais pour ma part aucunement dans les réseaux purement féminins.

Le BrandNewsBlog : Votre association organise demain et après-demain son premier évènement : le #Boostcamp des Digital ladies & Allies à Aix-en-Provence. Pouvez-vous nous en dire plus sur le programme de ces deux journées ? Vous mettez d’emblée la barre très haute avec les interventions de nombreuses personnalités du digital comme Salwa Toko, Olivier Mathiot, Laurence Devillers, Aurélie Jean, Philippine Dolbeau notamment…

Merete Buljo : Nous avons fait appel à notre réseau qui a répondu présent. Notre parti pris est de mettre sur scène des femmes et des hommes avec des parcours très différents autour de la thématique « Tech For Good ». Les opportunités du numérique sont immenses pour l’humanité, les menaces aussi. Notre objectif est de valoriser les initiatives de ces talents du numérique pour mettre en mouvement les participants afin de les engager à reprendre le flambeau à leur tour, pour avoir un impact positif sur le monde.

La journée sera dynamique et collaborative, orientée autour de 3 axes :

  • Learn from each other : des ateliers de partage et d’apprentissage, animés par des membres de la tribu
  • Inspire to empower : des keynotes/débats en plénière entre speakers et public
  • Make a change : lancement de la rédaction d’un Livre Blanc collectif avec des propositions pour renforcer le rôle des femmes dans le numérique

Nous sommes un peu dépassés par l’intérêt que l’évènement a suscité : 160 participants, 14 partenaires, 30 speakers et intervenants – avec des grands noms du digital mais aussi des personnes moins connues que nous voulons mettre en lumière.

Bref, un programme haut en couleurs qui va nous re-booster tous pour la rentrée !

Le BrandNewsBlog : Parmi les partenaires de cet évènement, Olivier Mathiot, co-fondateur de Price Minister et Président de thecamp a tout de suite été séduit par votre démarche et vous a proposé d’accueillir ce premier évènement à thecamp. En quoi ce partenariat fait-il sens et était-il important pour vous ?

Merete Buljo : Le choix de thecamp comme lieu et partenaire de l’évènement s’explique naturellement par notre ambition commune de fédérer des talents autour de grands enjeux sociétaux pour un futur enthousiasmant et optimiste.

Avec Olivier Mathiot, cela faisait longtemps que l’on se suivait et s’appréciait sur Twitter, sans s’être rencontrés « In Real Life ». Après sa nomination à la présidence de thecamp, l’occasion fut toute trouvée et Olivier a tout de suite adhéré au projet. D’ailleurs, il a accepté avec enthousiasme de rejoindre l’association Digital Ladies & Allies en tant que membre d’honneur aux côtés de Salwa Toko, d’Emmanuelle Leneuf et d’Aurélie Jean.

Le BrandNewsBlog : Ainsi que le pointait récemment dans une étude dédiée l’association COM’ENT et l’agence Proches (voir ici mon article à ce sujet), la multiplication des associations et réseaux féminins, aux champs d’intervention souvent voisins, serait susceptible de constituer un obstacle à la lisibilité de leur action. En créant Digital ladies & Allies, alors que nombreuses initiatives, réseaux et trophées existent déjà alliant femmes et numérique, ne redoutez-vous pas ce risque de dilution ? Entendez-vous coordonner votre action avec les réseaux déjà existants ?

Merete Buljo : C’est justement la raison pour laquelle j’hésitais à passer le cap de l’association ! C’est lorsque j’ai constaté le pouvoir d’influence de notre tribu, par exemple à l’occasion de grands évènements tels que VivaTech ou alors pour faire retirer telle publicité particulièrement dégradante, que j’ai décidé qu’il fallait en tirer profit pour faire bouger les lignes. Nous n’avons aucune volonté à faire de l’ombre à d’autres réseaux, bien au contraire ! Nous voulons valoriser toutes les actions concrètes en faveur de l’inclusion numérique et saluons tout particulièrement la création de la fondation Femmes@Numérique à laquelle nous adhérons bien entendu. L’union fait la force !

Le BrandNewsBlog : Après ce #boostcamp de rentrée, j’imagine que Digital ladies & Allies a d’autres ambitions et projets prévues pour cette fin d’année ? Quels sont-ils ?

Merete Buljo : Comme je l’ai dit, l’Université d’Eté constituera la rampe de lancement du Livre Blanc « Mixité & performance numérique ». La rentrée sera consacrée à recueillir, mettre en forme et communiquer sur les contributions de nos membres et partenaires. Ensuite, nous donnerons rendez-vous au gouvernement pour une remise officielle à l’occasion d’un évènement fin 2018.

Et sans oublier de continuer à nous retrouver lors de rendez-vous beaucoup moins formels pour passer du bon temps ensemble et se passer des « bons tuyaux » : c’est notre vocation primaire !

Le BrandNewsBlog : En tant expertes du digital et de la communication, quels sont vos chantiers et principaux projets de rentrée dans vos entreprises respectives ?

Merete Buljo : Ré-inventer la banque et ré-enchanter le client, rien que cela :) Je dirige actuellement un programme qui consiste à repenser notre modèle dans une logique d’Open Banking. Et sans oublier d’embarquer les collaborateurs pour les rendre acteurs de nos transformations.

Nathalie Ollier : Réflexion sur un parcours client cross-canal plus fluide, plan de lancement de notre nouvel eshop boutiquesdemusees.fr, campagne de Noël (période cadeaux très forte) et, enfin l’arrivée des boutiques de musées sur Instagram le 10 septembre prochain ! Le compte existe déjà @boutiquesdemusees (vous pouvez nous suivre !) mais nous n’avons pas encore publié.

Le BrandNewsBlog : Avant de compléter chacune vos 5 bonnes résolutions / recommandations de rentrée ci-dessous, un petit mot sur le BrandNewsBlog, qui fête ce mois-ci ces 5 ans ? :)

Merete Buljo : En ayant un profil plutôt tech, je dois avouer que j’ai découvert assez tardivement (toujours grâce à Twitter) le BrandNewsblog, dont j’apprécie à chaque fois la lecture. J’ai surtout très hâte de fêter l’anniversaire avec son « papa » au Digital Ladies boostcamp le 31/8 ! :-)

Nathalie Ollier : Je suis le BrandNewsblog depuis le début, « La » référence en termes de communication avec le témoignage d’experts. Très documenté, il est pour moi une source d’inspiration et d’apprentissage. Je ne rate jamais ce rendez-vous dominical incontournable.

 

 

 

Notes et légendes :

(1) Le bureau de l’association « Digital Ladies & Allies » est composé de Merete Buljo, Louisa Renoux, Jean-Louis Carves, Solenne le Goaziou, Nathalie Ollier et Marie Coudié. 

Salwa Toko, Emmanuelle Leneuf, Aurélie Jean et Olivier Mathiot sont par ailleurs membres d’honneur de l’association, qui compte à ce jour plus d’une centaine d’adhérents.

 

Crédits photos et illustrations : thecamp, The BrandNewsBlog 2018, X, DR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :